COVID-19 et le cancer colorectal Obtenir Les Faits

Quatre cibles réalisables pour le cancer colorectal métastatique

Depuis les deux dernières années, les résultats pointus obtenus de certains essais cliniques ont occasionné un virage dans l’approche du traitement du cancer colorectal pour certains sous-groupes de patients atteints de cancer colorectal métastatique (mCCR). Aujourd’hui, une des étapes fondamentales requise pour établir un choix d’approche de traitement de façon précise et particulièrement conçue pour chaque patient exige un dépistage de biomarqueurs tels que, l’état d’instabilité microsatellite, BRAFV600E, REH2 (HER2) et le récepteur de la tyrosine kinase neurotrophique (RTKN).

Tout d’abord qu’appelle-t ’on un biomarqueur?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, un biomarqueur représente “toute substance, structure or processus pouvant être mesuré dans le corps et qui influence ou aide à prédire la maladie ”. Les biomarqueurs aident à déterminer le niveau du risque qu’un patient courre de développer un cancer dans un tissus en particulier ou encore, à mieux évaluer le potentiel de progression de la tumeur ainsi qu’à formuler la meilleure réponse à la thérapie sélectionnée. Le dépistage par biomarqueurs est de plus en plus reconnu, aujourd’hui, comme l’étape cruciale dans l’application d’une médecine plus personnalisée et plus efficace.

L’instabilité Microsatellite

L’instabilité Microsatellite- Élevée (IMS-E) (MSI-H), et l’état du gène de réparation du mésappariement (mismatch repair deficient (dMMR) sont d’importants biomarqueurs pour le cancer colorectal qui sont impliqués dans à peu près 5% des mCCR. Le IMS-MSI-H (MSI-H/dMMR) survient quand une cellule n’est pas en mesure de réparer les erreurs qui se développent durant le processus de la division cellulaire et qui mènent à une accumulation d’erreurs de séquence d’ADN appelées microsatellites.

L’étude KEYNOTE-177 a comparé le pembrolizumab (Keytruda, Merck), une drogue utilisée en immunothérapie avec le traitement de chimiothérapie de base utilisée chez les patients atteints de mCCR avec (IMS-E) (MSI-H) et qui, généralement, ne donne pas de bons résultats. Les données obtenues indiquent que le pembrolizumab améliore, de façon significative, la longueur du temps de survie sans progression (la durée de temps après le traitement que les patients vivent sans que leur cancer n’empire et ce, avec un taux de réponse global plus élevé et beaucoup moins d’effets secondaires.

BRAFV600E

BRAFV600E est un autre biomarqueur dont la présence mène à de mauvais résultats pour la maladie. BRAFV600E est une mutation qui survient au niveau du gène BRAF et qui, en présence de protéines comme RFCE ou MEK (EGFR -MEK), est impliquée dans la division cellulaire. Les résultats obtenus de l’essai clinique de phase III BEACON CCR indiquent que l’inhibition double ou triple de BRAF-RFCE ou BRAF-RFCE-MEK (BRAF-EGFR, or BRAF-EGFR-MEK) avec des drogues thérapeutiques ciblées donne de meilleurs résultats que le traitement de chimiothérapie de base dans le cas de ce sous-groupe de patients atteints de mCCR.

L’essai clinique, actuellement en cours, ANCHOR vise à déterminer les effets d’inhibition de BRAF-RFCE (BRAF-EGFR) inhibition en tant que thérapie de première ligne chez les patients étant atteints de mCCR-BRAFV600E-positif.

Amplification REH (HER2)

Un petit sous-groupe de patients atteint de mCCR démontre une amplification ou une surexpression de REH2 (HER2), un gène qui est aussi impliqué dans les cancers métastatiques. L’essai clinique MyPathway a examiné l’efficacité du pertuzumab (Perjeta, Genentech) en combinaison avec le trastuzumab (Herceptin, Genentech) pour les patients atteints de mCCR REH2 positifs. Les résultats démontrent un taux de réponse très prometteur chez les patients qui n’ont pas obtenu des résultats positifs avec d’autres traitements.

Fusion NTRK

Le petit sous-groupe de patients atteints de mCCR qui démontrent des fusions rares de NTRK ont, aujourd’hui l’espoir de plusieurs options de traitement basées sur des résultats positifs obtenus de certains essais cliniques. Le Larotrectinib (Vitrakvi, Bayer) et
l’Entrectinib (Rozlytrek, Genentech) sont des inhibiteurs de RTK (TRK) qui ont été approuvés pour le traitement de patients atteints de mCCR ayant des fusions NTRK. Ce traitement a démontré des niveaux de réponse positive à long termes beaucoup plus élevés que tous les autres traitements standards conventionnels.

Ces nouvelles thérapies accentuent l’importance du dépistage par biomarqueurs chez les patients afin de déterminer plus précisément le choix et l’efficacité du traitement s’appliquant à leur cas en particulier. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le dépistage par biomarqueurs, veuillez consulter la page Biomarqueurs 101 de l’Alliance du cancer colorectal.

Les survivants du Cancer ont un besoin urgent de soutien au niveau de la nutrition

Les résultats provenant d’une étude menée à l’université de Sheffield [...]

APPRENEZ-EN PLUS

L’intimité et le cancer colorectal

Bien que la sexualité et les relations intimes pendant et après le can [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Comprendre le cancer colorectal à présentation précoce: Pourquoi le taux d’incidence de ce dernier est à la hausse?

La mort de Chadwick Boseman de cancer colorectal (CCR) à l’âge de 43 ans a [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le Jour Mondial du Cancer Colorectal Métastatique

Mercredi le 30 septembre est le jour mondial du cancer colorectal métastat [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Stratégies optimales de sélection de séquence de traitements pour le cancer colorectal métastatique

Dr. Heinz-Josef Lenz présente les stratégies optimales de sélection de [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Congrès virtuel SEOM (ESMO) 2020: Les faits saillants concernant le cancer colorectal

Le congrès virtuel 2020 de la Société Européenne pour l’Oncologie médi [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Accueillons notre plus récent Ambassadeur du CCC, Jesse Fishman!

Jesse Fishman est un joueur de hockey âgé de 17ans qui fait partie, actuel [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Les jeunes patients atteints de diabète devraient-ils se soumettre à un dépistage précoce pour le CCR?

Le 12 août 2020 De récents résultats découlant d’une étude Suédoise, dé [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Récidive de Cancer durant la pandémie de la COVID-19: l’histoire de Robin

Cela s’est passé le jour du confinement. Mon médecin m’a téléphoné. “Le ca [...]

APPRENEZ-EN PLUS

(English) Never Too Young Survey Launch

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

APPRENEZ-EN PLUS

La flore intestinale est en mesure de moduler la réponse à l’immunothérapie contre le cancer

Des études antérieures ont démontré que certaines souches de bactéries int [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Votre guide saisonnier concernant les produits (fruits et légumes) qui aident à contrer le cancer

Alors que nous entrons tranquillement dans l’automne, nous vous invitons à [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Soutien psychologique pour les patients durant la crise de la COVID-19

La pandémie de la COVID-19 a entrainé de nombreuses conséquences et défis [...]

APPRENEZ-EN PLUS

BULLETIN COVID-19

La situation de la pandémie due à la COVID-19 évolue continuellement. Le [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le CCR avec métastases péritonéales: Améliorations CRS-CIPH ((HIPEC)

Les résultats de plusieurs nouvelles études apportent des perspectives int [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Conference sur un modele de parcours pour les groupes de patients leur facilitant l’acces aux essais cliniques pour le cancer

UNE DATE A RETENIR! Cancer Colorectal Canada a le plaisir de vous inviter [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le Syndrome de Lynch, Expliqué

Qu’est-ce qu’est le Syndrome de Lynch? Le syndrome est une condition géné [...]

APPRENEZ-EN PLUS

SONDAGE AUPRÈS DES PATIENTS COVID-19

Le virus Corona a pris le monde d’assaut depuis le début de 2020 et a eu [...]

APPRENEZ-EN PLUS

BOUGEONS POUR LE COLON EVENEMENT VIRTUELLE 2020

Afin de protéger la santé et la sécurité de nos participants, de nos bénév [...]

APPRENEZ-EN PLUS

(English) Gastrointestinal Highlights from last month’s ASCO 2020 Meeting

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

APPRENEZ-EN PLUS

(English) How is colorectal cancer care changing in the era of COVID-19?

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

APPRENEZ-EN PLUS

(English) Meatless for CRC prevention

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

APPRENEZ-EN PLUS

(English) Immunotherapy treatment proves to be superior to chemotherapy for a specific subset of patients with mCRC

Désolé, cet article est seulement disponible en Anglais Américain.

APPRENEZ-EN PLUS

Les bénévoles de Bougeons pour le côlon passent le mot

Les codirecteurs de Bougeons pour le côlon à Ottawa partagent leurs histoi [...]

APPRENEZ-EN PLUS

2 700 VISITEURS PASSENT PAR LE CÔLON GÉANT AU DEMI-MARATHON DE SHERBROOKE

Le Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke ( [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le programme de dépistage du cancer colorectal de l’Ontario passe au TFI

Le 24 juin 2019, le programme de dépistage du cancer colorectal de l’Ontar [...]

APPRENEZ-EN PLUS

EN SOUVENIR DU DR HENRY LYNCH, PÈRE DU « CANCER HÉRÉDITAIRE »

Aujourd’hui, nous nous souvenons du Dr Henry Lynch, chercheur réputé et pè [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Botter le derrière au cancer sur le terrain de golf

Le mardi 16 juillet, Cancer Colorectal Canada (CCC) a tenu son troisième t [...]

APPRENEZ-EN PLUS

HAUSSE DES TAUX DE CANCERS DU CÔLON ET DU RECTUM CHEZ LES JEUNES

Des chercheurs de l’Organisation mondiale de la Santé confirment la hausse [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le CCC assiste au Sommet sur le cancer colorectal à début précoce dans la ville de New York

Jeudi et vendredi derniers, Morgan Kennedy, la directrice du programme Jam [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Publication: Un avantage significatif sur le plan clinique en matière de survie avec le CCRm réfractaire

C’est avec plaisir que Cancer colorectal Canada (CCC) vous annonce la publ [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Le côlon géant visite le Centre hospitalier de l’Université de Montréal

La tournée du côlon géant s’est arrêtée au Centre hospitalier de l’Univers [...]

APPRENEZ-EN PLUS

L’évènement du CCC, Bougeons pour le côlon, déclenche un partenariat avec l’Association des pompiers professionnels de Toronto

La plupart des gens ne savent pas que le cancer est la principale cause de [...]

APPRENEZ-EN PLUS

Mars est le Mois de la sensibilisation au cancer

Mars est le Mois de la sensibilisation au cancer colorectal! Le cancer col [...]

APPRENEZ-EN PLUS

COMMANDITAIRES